Coup du lapin

Il s'agit d'une contusion articulaire plus ou moins sévère, consécutive à un traumatisme en coup de fouet subi par la colonne cervicale. Dans ce cas, le traitement chiropratique est particulièrement indiqué. Il vise à supprimer les douleurs, à restaurer la fonction articulaire cervicale et à prévenir les suites possibles.

Les conséquences d'une distraction (Dr. Jason A. Rafter) (PDF en allemand)

Le «coup du lapin» n'en est heureusement pas un véritable puisque la chiropratique peut arriver à redresser la situation. Il s'agit d'une contusion articulaire plus ou moins sévère, consécutive à un traumatisme en coup de fouet subi par la colonne cervicale. Ses causes sont en général un accident de voiture avec choc par l'arrière, ou à l'occasion de la pratique de certains sports.

Presque tous les tissus de la nuque peuvent être affectés: os, ligaments, muscles, tendons, nerfs et vaisseaux. Selon la gravité de l'accident, les Lésions vont de la simple contusion jusqu'à la fracture et/ou luxation, mais presque dans tous les cas, on peut constater des blocages vertébraux.

Dans ce cas le traitement chiropratique est particulièrement indiqué. Il vise à supprimer les douleurs, à restaurer la fonction articulaire cervicale et à prévenir les suites possibles. En phase aiguë, la colonne peut être mise au repos, par exemple à l'aire d'une minerve. Le traitement est entrepris dès que possible, d'abord par des mobilisations actives et passives puis par réduction des blocages. Comme les troubles n'apparaissent pas systématiquement après le traumatisme, il est prudent de se faire examiner dans tous les cas.